Elton John dans les arènes de Bayonne

Le 28 mai 2004

Le concert qu'il donna aux arènes de Bayonne ce vendredi 28 mai 2004 fut pour moi très bon, dans un cadre très agréable puisqu'intimiste dans des petites arènes très charmantes un peu excentrées de la ville. Mon voyage avait commençé le jeudi matin et après une halte très appréciée à Tulle où je récupèrais Brigitte et un repas très sympathique il était temps de regagner la ville basque, au rythme des chansons d'Elton dans la voiture, histoire de se mettre dans l'ambiance.

Une fois arrivés dans cette très belle ville nous rejoignons Christophe à l'hôtel qui nous a déjà très gentiment récupèré 1 affiche chacun et qui nous dit avoir fait quelques repèrages aux abords des arènes. Quelques instants plus tard arrivent Madyson et Patrick, que j'ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer pour la première fois.

Une fois installés, nous partons à la découverte de la ville et sur des conseils de Brigitte nous découvrons dans un restaurant une des spécialités du coin, à savoir les Tapas, que nous dégustons devant un bon verre de Sangria pour certains, autre spécialité régionale.

Le lendemain nous rencontrons Alice, elle aussi dans le même hôtel et nous récupèrons Sacha à la gare puis 2 heures plus tard d'autres inconditionnels que sont Carole et son frère Sébastien, Floriane, Audrey, Yohan, puis Jonathan venu lui en voiture.

Après une petite collation prise dans un snack nous filons aux arènes où quelques fans sont déjà là, dont Marie Christine et Giorgio. Le temps est magnifique, idéal car pas trop chaud et en discutant l'attente passe assez vite, puis tout s'enchaine avec l'arrivée d'Elton dans la Maserati vers 17h30, encadrée par 2 motards, toutes sirènes hurlantes. Quelques applaudissements spontanés se font alors entendre.

Vers 19h00 enfin, les grilles s'ouvrent et nous nous ruons dans les arènes, dans une certaine pagaille dirais-je même, le personnel étant visiblement débordé et ne sachant pas trop guider les gens. Cependant une fois arrivés tout devant contre la fosse, la satisfaction et un immense soulagement sont au rendez-vous après quelques heures d'attente.

Il est 20h40 environ lorsqu'Elton fait son entrée sur scène, le retard inhabituel étant certainement dû au fait que les VIP dont Caroline de Monaco et son mari Ernst Auguste de Hannovre, Karl Lagerfeld et Patrick Timsit entre autres n'étaient pas encore plaçés dans leur tribune réservée.

Dans une tenue qui lui va à râvir il entonne son tour de chant par les 4 premières chansons de l'Album "Elton John" et la très bonne surprise est donc l'interprètation de "I need you to turn to", chanson qu'il a délaissé depuis pas mal de temps déjà !.

Puis c'est au tour de la magnifique chanson "The one" dont le cadre donne une dimension toute particulière je trouve, puis "Someone saved my life tonight", "Ballad of the boy in the red shoes" magnifiquement interprètée, "Honky Cat", "Daniel", "Mona Lisas and Mad Hatters",

"Rocket man" nous transporte dans les étoiles un instant, puis c'est au tour de l'incontournable "I'm still standing" version 2003, où le public chavire littéralement. S'ensuit la sublime chanson "Ticking" puis petit intermède avec "Tiny Dancer", "Blue eyes" et "Sacrifice" qui laissent ensuite place à un très bon "Philadelphia freedom". Petit moment de tendresse avec "Nikita", "Candle in the wind" et enfin "Sorry seems to be the hardest word" qu'il dédiera à son grand ami Karl Lagerfeld, présent dans le coin VIP et le public en gradin lui réservera d'ailleurs une "standing ovation" bien méritée. C'est au tour de "I guess that's why they call it the blues" puis de la chanson préfèrée d'Elton (et de nombreux de ses fans également) de l'album "Songs from the west coast", et au combien magnifique, "Original sin". Moment intense également et très attendu par de nombreux fans lorsqu'Elton entâme "Carla / Etude", magnifique morceau, qui couplé avec "Tonight" résonne dans les arènes parmi un public aux anges.

Autre grand moment de cette soirée aussi avec un tonitruant "Bennie and the jets" où Elton nous fait partager son immense bonheur de jouer ici puis "Crocodile rock" sera grandiose avec un public très enthousiaste et participant de manière magistrale en entonnant les "la lalalalala lalalalala lalalalala" ;

Après s'être changé Elton reviendra pour un unique rappel en terminant sur "Don't let the sun go down on me".

Retrouvez la vidéo de "Your song" en intégrale ICI.

Il est des moments où l'on aimerait que le temps s'arrête et que la soirée soit interminable, et croyez moi, ce séjour en fait partie et occupera une place particulière dans mon coeur, avec une très belle région, un bon concert, les retrouvailles avec d'anciens fans et la rencontre de nouveaux qui sont autant de formidables moments que j'aimerais encore souvent partager.

Retrouvez la revue du concert par Madyson ICI.