Sir Elton John au gala de charité du Lido le 3 Février 2003 :

* Le gala de charité organisé au Lido au profit de ses 2 fondations : "Elton John Aids Foundation" et "Elton John charitable Trust" s'est déroulé le 3 février dernier, j'ai ainsi pû y participer, invité par une amie fan qui a gagné 2 places à 1800€ grâce à un jeu organisé par RFM. Une chance inouie pour nous deux donc, puisque nous étions très bien placés dans la salle de restaurant, entouré d'une pléiade de célèbrités, parmi lesquelles : Mimie Mathy, Richard Anconina, Lambert Wilson, Cyriel Claire, Betty Lagardère, Jean-Pierre Cassel, Smaïn, David Douillet, Franck Leboeuf, Nana Mouskouri, Karl Lagerfeld, Etienne Daho, Pauline Ester, Danny, Muriel Robin, Guy Bedos, Dany boon, Didier Bourdon des inconnus, Magloire du 'Morning live', Bernard Montiel, Dominique Besnehard (l'agent des stars) et Evelyne Bouix, Jean Claude Brialy, Anthony Delon et sa compagne, Sophie clerico, fille d'un des fondateurs du célèbre cabaret, ainsi que Patrick Bruel, Vincent Lindon et Sandrine Kimberlain qui étaient à une table assez proche de la notre et j'en oublie certainement.

L'accueil au Lido fut tout simplement royal, une véritable haie d'honneur s'ouvrant devant nous ; après une halte au vestiaire, un groom nous a placé à la table sur laquelle le programme de la soirée nous attendait, accompagné du double cd greatest hits 2002 et d'une bougie parfumée puis ce fut le ballet des serveurs qui fut aux petits soins toute la soirée, n'omettant pas de nous reservir en champagne quand il fallait, le fameux Comptes de Champagne Taittinger, qui se mariait à merveille avec le menu proposé (voir ci dessous).

Nous avons même pû assister à la revue du Lido, par intermittences entre les plats, et découvrir ainsi ce fabuleux spectacle, dans une salle superbe où tout le monde est idéalement placé où qu'il se trouve, ceci étant dû à un mécanisme ingénieux qui fait remonter la scène, tandis que notre niveau se rabaisse de quelques mètres, offrant ainsi une très belle vue à tout le public.

Quant au concert, il fut très bon, avec Elton très en forme, interprètant surtout des ballades pendant 1h45Mn et non 1h00 comme initialement prévu. Seul regret cependant, et ceci pour les personnes ayant payé au moins 400€ pour le repas, le fait que notre idole est apparue à 23h15 seulement et n'a pas mangé parmi le restaurant, comme beaucoup le supposait, contrairement au Gala de charité au Moulin rouge en 1994. Je l'ai trouvé assez distant du public également, disant quelques mots en français, mais ceci restait tout de même assez 'timide' et aucun mot sur la soirée ni sur ses fondations comme on aurait pû l'imaginer. Le public semblait conquis mais très discret, à l'instar de l'Olympia d'ailleurs, ceci étant certainement dû au fait des nombreux VIP dans le public. Mis à part la table de Mimie Mathy et Muriel Robin qui montraient elles leur enthousiasme, et nous bien sur, parmi les seuls 'vrais' fans dans le restaurant.

La Set list de la soirée, dans un ordre approximatif :

Your song / Border song / Daniel / Honky cat / Rocket man / Take me to the pilot / Candle in the wind / Philadelphia freedom / Oh my sweet Carolina / Tiny dancer / I guess that's why they call it the blues / Bennie and the jets / Mona Lisas & mad hatters / Ballad of the boy in the red shoes / Sorry seems to be the hardest word / Someone saved my life tonight / Don't let the sun go down on me.

Très belle soirée donc, mais "règlée comme du papier à musique", et très protocolaire où Elton était annoncé 1 heure avant et toutes les 15 minutes environ : "Sir Elton John in .. minutes" ; il était aussi rappelé de cesser de fumer 20 minutes avant le show. Ce qui peut paraître un peu 'capricieux'. De même il a écourté un peu son répertoire, laissant tomber 'Crocodile rock' qui devait précéder la dernière chanson 'Don't let the sun'.

D'après le quotidien Paris-Match (n° 2804, du 13 au 19 février 2003), son copain Sting, caché au blacon, est venu le chercher après son récital pour dîner au Ritz.

Je ne comparerais pas avec un concert, du fait que ce gala était une soirée un peu spéciale, avec un public différent de l'habitude, de par les personnalités présentes, mais Elton a donné tout ce qu'il a pû, malgré le fait qu'il soit devenu inacessible, seul reproche que l'on peut lui faire, n'ayant pas daigné participer au repas parmi le public venu tout de même débourser des sommes importantes au profit de ses 2 fondations.